Accueil

Les 25 choses incontournables à faire à Carthagène

Incontournables de Carthagène des Indes

Se balader à Carthagène des Indes est comparable à une balade dans les pages d’un livre d’histoire. Cette fabuleuse ville de la côte caraïbe de la Colombie vous renvoie à une autre époque. Contrairement à de nombreuses villes historiques, qui n’offrent qu’un aperçu de leur gloire passée, la ville fortifiée de Carthagène conserve sa splendeur grâce à une restauration très réussie.

1. Explorez la ville fortifiée

La charmante ville fortifiée de Carthagène est l’étoile montante de la Colombie. L’architecture étonnante, dont la plupart ont été méticuleusement restaurées, couvre une vaste zone dans le centre historique de la ville. Les rues étroites s’ouvrent sur des places bordées de restaurants et des espaces ouverts accueillants. La musique emplit l’air le soir, alors que de petits groupes s’installent dans les restaurants et que des musiciens itinérants envahissent les places. Cela fait penser à une scène tirée d’un roman de Gabriel Garcia Marquez.

Depuis le début des années 2010, la ville a fait l’objet d’une vaste restauration des bâtiments historiques de la ville fortifiée. Des restaurants et des hôtels de charme ont été transformés en chefs-d’œuvre architecturaux, au design créatif et accueillant, où l’on peut se détendre dans des cours tranquilles à l’écart des rues animées, ou dîner en plein air sous d’immenses palmiers. Le résultat est une ville historique transformée par ses efforts de revitalisation en une destination qui donne envie aux voyageurs de s’attarder.

Si vous cherchez des choses à faire le soir dans la ville fortifiée, commencez par regarder le coucher de soleil sur l’océan depuis le haut des remparts. Ensuite, promenez-vous dans le Barrio San Diego. Arrêtez-vous sur la Plaza San Diego, puis rendez-vous sur la Plaza de los Coches pour regarder les artistes de rue devant la Torre del Reloj.

2. Faites une romantique promenade en calèche

Bien que cela puisse sembler cliché, une promenade en calèche dans la ville coloniale fortifiée est l’une des choses les plus populaires à faire à Carthagène. Les chevaux semblent être plus nombreux que les voitures dans la vieille ville. Lors de vos balades en villes vous entendrez le bruit des sabots des chevaux peut dans presque toutes les rues.

Bien que les calèches vides s’arrêteront pour vous partout dans la ville, le meilleur endroit pour commencer un tour est la Plaza de los Coches devant la Torre del Reloj, qui est la porte principale avec l’emblématique tour d’horloge jaune. Les calèches font la queue le long d’un côté de la place et les rabatteurs sont prompts à vous vendre un tour.

Vous pouvez négocier un prix, mais votre négociation ne vous fera généralement économiser qu’environ 15 à 20 % du prix de départ. Les visites se déroulent en journée et tard dans la soirée, et empruntent toutes les plus belles rues.

3. Flâner dans les rues et sur les places de Getsemani

Juste à l’extérieur de la ville fortifiée se trouve l’agréable quartier de Getsemani. Comme la ville fortifiée, ce quartier est ancien et présente des caractéristiques similaires, notamment une architecture impressionnante, des balcons en bois et des rues et ruelles étroites. Mais Getsemani est de nature plus résidentielle, moins touristique, et a un aspect colombien beaucoup plus authentique. Certaines rues offrent des retraites tranquilles, tandis que d’autres sont connues pour leur vie nocturne.

Sur la Plaza de la Trinidad, la place la plus populaire de Getsemani, vous trouverez des vendeurs ambulants proposant une variété de bons produits, des artistes de rue et des touristes assis sur les marches de l’Iglesia de la Trinidad. Cette zone s’anime à partir de 18 heures environ. Autour de la place, vous trouverez un certain nombre de petits restaurants décontractés avec des salles à manger intérieures et extérieures, bien que la plupart soient en plein air.

4. La cathédrale de Carthagène : Catedral Santa Catalina de Alejandria

La Catedral Santa Catalina de Alejandria est l’un des bâtiments les plus photographiés de la vieille ville de Cartagena, en particulier la nuit, lorsque l’impressionnante flèche est éclairée comme une scène de conte de fées. Vous pouvez la voir de partout dans la vieille ville lorsque vous vous promenez dans les rues.

Le bâtiment date de 1612 et a récemment été entièrement restauré. Si vous parvenez à jeter un coup d’œil à l’intérieur, vous trouverez des arches imposantes soutenues par des colonnes massives.

La cathédrale se trouve en face de la Plaza Bolivar, une place ombragée. Pendant la journée, des artistes vendant leurs œuvres sont souvent installés à proximité de la cathédrale.

5. Dîner à Carthagène

Les repas dans le centre historique de la ville sont, en règle générale, exceptionnels et les chefs rendent les repas mémorables. La conception des restaurants et des espaces de restauration est une attraction en soi, allant du sophistiqué à l’excentrique. L’assortiment de restaurants est également impressionnant, avec une cuisine internationale du monde entier et une excellente cuisine colombienne.

Pour les touristes, l’une des choses les plus populaires lorsqu’il s’agit de dîner à Carthagène est de manger dans un restaurant sur le mur historique de la ville, avec vue sur la mer. Deux endroits offrent cette expérience. Sur les remparts, en face du somptueux hôtel Charleston Santa Teresa, se trouve El Baluarte. Cet établissement sert principalement des tapas et des amuse-gueules. Les touristes aiment venir ici pour le coucher du soleil. Plus tard, un groupe de musique s’installe en début de soirée.

De là, si vous continuez à marcher le long du mur, en traversant un petit pont piétonnier, qui offre une vue fabuleuse sur la ville, vous arriverez au Café del Mar, un autre restaurant sur le mur avec de nombreuses places en plein air. Cet endroit a une ambiance plus branchée et un menu plus complet. Il est généralement assez fréquenté le soir.

Pour une expérience colombienne plus traditionnelle, rendez-vous au restaurant Mardeleva, à ne pas confondre avec la Pizzeria Mar de Leva. Toute la nourriture du Mardeleva provient de Colombie. Bien que vous puissiez y trouver une gamme complète de plats, l’accent est mis sur les plats de la mer. Le restaurant dispose d’une belle cour en plein air offrant une atmosphère merveilleuse, ainsi que d’une belle salle à manger intérieure avec climatisation. Un groupe local joue dans la cour la plupart des soirs.

Mistura est un autre restaurant où vous pouvez vous attendre à une nourriture exceptionnelle, et le restaurant lui-même est magnifique. Il s’agit d’un grand restaurant, mais il est divisé en différentes zones, de sorte que chaque section est intime. Ils servent un large choix de plats.

Carthagène est également une destination populaire pour le kitesurf, que l’on peut pratiquer sur les plages situées juste au nord de la ville. Et si vous disposez de plus d’un jour ou deux, pensez à faire une excursion d’une journée au départ de Carthagène pour voir le célèbre volcan de boue ou les magnifiques plages des Islas del Rosario.

Explorez les attractions et apprenez-en davantage avec notre liste des meilleures choses à faire à Cartagena.

De nombreux restaurants n’ouvrent pas avant 19 heures pour le repas du soir et le dîner commence généralement à 19h30. Il est conseillé de réserver, surtout entre le jeudi et le dimanche. Passez dans l’après-midi pour réserver une table.

6. Naviguer dans les tunnels du Castillo San Felipe de Barajas

Situé au sommet d’une colline, à quelques minutes en voiture des murs de la ville, le Castillo San Felipe de Barajas est considéré comme l’un des plus grands forts que les Espagnols aient jamais construits dans le nouveau monde. Son système complexe de tunnels et sa conception générale, de forme triangulaire, en font un fort unique parmi les forts espagnols.

La caractéristique la plus impressionnante du fort est son système de tunnels. La conception des tunnels tenait compte de l’acoustique. Cela permettait aux Espagnols d’entendre le moindre bruit créé par quiconque tentait de s’approcher. Cela permettait également de communiquer facilement, le son se propageant sur de grandes distances le long des tunnels.

Il est difficile de s’y retrouver, mais on peut y accéder en plusieurs points, ce qui signifie qu’on ne se sent pas particulièrement claustrophobe, sauf si l’on choisit d’aller plus loin, dans des zones sans issue. Ils offrent également une pause rafraîchissante dans la chaleur et le soleil.

7. Assistez à des spectacles de rue à Torre del Reloj et Plaza de los Coches

De nombreuses personnes arrivent dans la ville fortifiée par la Torre del Reloj, également appelée Puerta del Reloj ou Boca del Puente, la grande porte de la vieille ville. Elle est facile à identifier grâce à l’énorme tour de l’horloge jaune qui se dresse au sommet de la porte. Devant la tour de l’horloge, en particulier le soir, des vendeurs de bibelots, des musiciens, des mimes et d’autres artistes s’installent ici.

Juste à l’intérieur du mur, la Plaza de los Coches est une grande place de forme triangulaire, souvent remplie de gens qui s’agitent sans but réel, si ce n’est d’admirer les bâtiments séculaires et la file de calèches qui attendent les touristes pour leur faire visiter la ville. Vous pouvez également prendre un taxi ici si vous souhaitez vous rendre quelque part à l’intérieur de la porte. Le long de l’arcade principale derrière les chevaux, des vendeurs sont installés pour vendre un assortiment de sucreries. Derrière eux se trouvent quelques restaurants.

Une statue de Don Pedro Heredia se dresse à une extrémité de la Plaza de los Coches. À l’autre extrémité, des tables jaunes sont installées chaque soir le long du mur, qui se remplissent rapidement de touristes. Les restaurants situés le long de la place offrent un service à ces tables. Le soir, de petits groupes de musiciens déambulent sur la place avec leurs instruments à percussion et leurs accordéons. Ils entonnent une chanson pour les touristes prêt à faire un don.

Si vous êtes en visite pendant la journée, vous pouvez vous promener dans le luxuriant Parque del Centario, en face de la Torre del Reloj. Les paresseux vivent dans les arbres et descendent souvent pour regarder les touristes de plus près, et vous pouvez également voir des singes, des iguanes, des écureuils et une variété d’oiseaux. Le parc est gratuit.

8. Détendez-vous sur la Plaza Bolivar

Carthagène est un endroit chaud et humide, et un peu d’ombre est toujours un soulagement bienvenu. L’un des meilleurs endroits pour trouver ce luxe insaisissable dans la vieille ville est la Plaza Bolivar. elle se situe en face du Palacio de la Inquisicion (palais de l’Inquisition). Des bancs entourent une statue équestre de Simon Bolivar et d’immenses arbres offrent un abri contre le soleil.

Les gens viennent ici pour s’asseoir et profiter de quelques minutes de calme ou pour nourrir les pigeons. Ce n’est pas un parc très fréquenté, mais les vendeurs du parc essaient de vendre des graines aux touristes qui passent par là. Prenez une boisson fraîche ou une glace auprès de l’un des vendeurs ambulants et reprenez votre souffle.

9. Goûtez à la cuisine de rue et découvrez la Plaza de la Trinidad de nuit

Même si vous n’avez pas le temps d’explorer Getsemani, essayer tout de même de passer par la Plaza de la Trinidad le soir. Pour des raisons qui peuvent sembler incompréhensibles au premier abord, cette place située devant l’église est un aimant pour les habitants et les touristes.

Les marches de l’église se remplissent de gens, et la place devient un bourdonnement d’activité en début de soirée. Chaque soir, vous pouvez participer spontanément à un cours de danse, voir des jongleurs ou des cracheurs de feu, ou encore assister à un spectacle unique, comme vous n’en verrez pas dans d’autres quartiers de la ville.

L’une des principales attractions de la place est la cuisine de rue. Tout autour de la place, des vendeurs préparent des plats appétissants sous vos yeux. Vous voudrez peut-être vérifier toutes les options avant de vous décider sur ce que vous allez manger. Si vous ne trouvez pas ici quelque chose à votre goût, n’ayez crainte. Des restaurants entourent la place et bordent les routes qui y mènent.

La Plaza de la Trinidad se trouve à moins de 10 minutes de marche de la porte principale de la ville fortifiée.

10. Imprégnez-vous de l’atmosphère de la Plaza Santo Domingo

Déboucher sur cet espace ouvert après avoir navigué dans les rues étroites est une retraite bienvenue. L’Iglesia de Santo Domingo domine un côté de la Plaza Santa Domingo. Mais l’un des éléments les plus célèbres de la place est la statue de femme couchée du sculpteur colombien Fernando Botero. La tradition veut que l’on frotte la statue pour porter chance.

En face de l’église se trouvent des tables où vous pouvez toujours prendre un repas et profiter de l’ombre. Les vendeurs de rue abordent les voyageurs en leur proposant des chapeaux, des bijoux et des excursions, mais ils abandonnent facilement si vous ne voulez pas acheter.

11. Sanctuaire de Saint Pierre Claver

Le Sanctuaire de Saint Pierre Claver est une église merveilleusement préservée datant de 1580. Elle abrite notamment les ossements de Saint Pierre Claver. L’église est une échappatoire fraîche et tranquille à la chaleur diurne de Carthagène. Le soir, la place devant l’église se transforme en un lieu animé.

De petites sculptures en métal sont réparties sur la place, et des restaurants y installent des tables après le coucher du soleil. Cette zone offre également une bonne vue sur la flèche de la cathédrale. Il s’agit d’ailleurs de l’un des points de vue les plus photographiés de la cathédrale. Vous le verrez fréquemment en ligne et dans les brochures.

L’église abrite un petit musée ainsi qu’une cour et un jardin ombragés. L’intérieur de l’église abrite une impressionnante collection d’œuvres d’art religieux.

12. Convento de la Popa

Visible de presque partout à Carthagène et illuminé la nuit, le Convento de la Popa est perché sur une colline de 150 mètres connue sous le nom de Mt Popa, en haut de la ville. Construit au début des années 1600 comme un couvent, il a été utilisé à plusieurs fins au fil des ans, notamment comme caserne de l’armée. Simon Bolivar s’y est même installé pendant un certain temps. Aujourd’hui, le Convento de la Popa est un musée religieux.

Il vaut la peine d’être visité pour admirer la vue imprenable sur Cartagena et la mer des Caraïbes. Son merveilleux patio est rempli de plantes colorées et de plusieurs statues uniques. À l’intérieur du couvent se trouve une belle représentation de la Virgen de la Candelaria, la sainte patronne de Carthagène. Il y a un petit prix à payer pour entrer dans le bâtiment.

13. Museo del Oro Zenu

Le Museo del Oro Zenu est une attraction gratuite à Carthagène et facile à trouver, juste à côté de la célèbre Plaza Bolivar. C’est plus qu’un simple musée consacré à ce minéral brillant ; il offre également un regard fascinant sur l’histoire du peuple indigène Zenu et sur l’importance de l’or dans leur vie.

À l’intérieur, vous trouverez plus de 500 pièces d’or sculptées dans des formes fascinantes, dont un jaguar en or et un papillon en filigrane. Parmi les autres points forts, citons des expositions sur la peinture corporelle et les textiles, ainsi qu’une exposition consacrée à l’expertise des Zenu en matière d’ingénierie et à la manière dont ils ont construit le vaste réseau de canaux il y a plus de 2 500 ans.

14. Volcan de boue magique (El Totumo)

Vous pouvez visiter le célèbre volcan de boue de Colombie lors d’une excursion d’une journée depuis Cartagena. Une fois sur place c’est presque une « obligation » pour les voyageurs de prendre un bain dans la boue chaude de ce petit monticule sans prétention même si des fois on peut s’y sentir un peu serré en raison de la foule.

Après avoir monté un long escalier jusqu’au sommet du volcan, vous pouvez vous jeter dans une piscine de boue. Vous serez complètement couvert de boue de la tête aux pieds. Une fois sorti, les habitants (moyennant finance) vous aideront à vous frotter avec de l’eau et des serviettes pour essayer d’enlever la boue… Ce qui n’est pas une tâche facile !

Vous pouvez vous attendre à sentir la boue sur vous pour le reste de la journée. Aussi votre maillot de bain risque de ne plus être le même par la suite. Evitez de prendre votre maillot de bain préféré pour cette excursion. La plupart des visiteurs font un voyage organisé d’une demi-journée de Cartagena au volcan de boue, qui comprend un arrêt rapide à la plage de Manzanillo. Le volcan de boue est à environ une heure de route de Cartagena, selon le trafic.

15. Excursion d’une journée à Playa Blanca et Islas del Rosario

Visiter les îles et les plages voisines est une autre chose populaire à faire lors de la visite de Cartagena. Les Islas del Rosario abritent de belles plages, dont la plus célèbre, Playa Blanca. Cette incroyable plage de sable blanc, baignée par les eaux turquoise de la mer des Caraïbes, ressemble à une véritable carte postale. Quelques restaurants rustiques bordent la plage.

La plupart des gens visitent les îles et les plages dans le cadre d’une excursion d’une journée. Elle comprend généralement plusieurs arrêts. Cependant vous pouvez aussi prendre une navette en bateau et passer la journée à Playa Blanca. Playa Blanca est accessible par la route, et par bus si vous souhaitez éviter de faire un tour en bateau de 45 minutes. L’une des options les plus populaires est l’excursion d’une journée à Playa Blanca et à l’île de Baru depuis Cartagena. Cette excursion dure environ huit heures et comprend le déjeuner.

16. Kitesurf à Playa Manzanillo et Playa Boquilla

Les vents constants de Carthagène et sa position le long des Caraïbes en font un endroit populaire pour le kitesurf. Les principales plages pour le kitesurf sont Boquilla et, un peu plus loin, Playa Manzanillo. Boquilla dispose d’une infrastructure plus développée, avec des restaurants et des logements pour les personnes qui veulent vraiment passer tout leur temps à pratiquer le kite. Playa Manzanillo est beaucoup moins développée et, par conséquent, voit beaucoup moins de kiteurs. Certains préfèrent l’absence de congestion sur l’eau et en font leur base.

Pure Kite est la principale école de kite de Manazanillo. Elle assure des navettes quotidiennes depuis le centre de Carthagène et offre un endroit où les kitesurfeurs peuvent stocker leur matériel. Ils proposent également des leçons et louent du matériel. Plusieurs opérateurs peuvent être trouvés sur Boquilla.

17. Palais de l’Inquision / Museo de Historico de Cartagena de Indias

Cartagena était le principal siège de l’Inquisition espagnole dans toute l’Amérique du Sud. Installé dans une série d’hôtels particuliers datant de 1770 et magnifiquement restaurés, le Palais de l’Inquision / Museo de Historico de Cartagena de Indias offre un aperçu très détaillé de l’Inquisition espagnole. Un système numérique vous guide à travers diverses pièces et cours où l’histoire complète est racontée en espagnol et en anglais. Attention toutes les plaques ne sont pas traduites en anglais.

Ne manquez pas de visiter la cour pour voir certains des instruments utilisés à l’époque, notamment une guillotine, et diverses autres expositions.

18. Museo Naval del Caribe

Le Museo Naval del Caribe est installé dans une école jésuite datant de 1612, magnifiquement restaurée. Les expositions détaillent 500 ans d’histoire maritime de Carthagène et fournissent des informations sur la marine et l’armée colombiennes. Sur les deux niveaux, on trouve des objets provenant de navires coulés dans le port, notamment des canons, des cloches, des mousquets et d’autres trésors. Les descriptions sont toutes en espagnol, mais des guides vidéo en anglais sont disponibles.

Le musée se situe le long des anciens remparts de la ville, et la Plaza De Santa Teresa se trouve devant. Après la visite, remontez la pente jusqu’au sommet de la muraille et profitez de la vue sur la mer.

19. Mercado Bazurto

Pour une véritable tranche de vie à Carthagène, rendez-vous au Mercado Bazurto. Vous y trouverez des habitants et des vendeurs qui vaquent à leurs occupations quotidiennes dans un environnement chaotique. Le regretté Anthony Bourdain a passé du temps ici pour manger, faire du shopping et s’imprégner de la folie.

Le marché est grand, et la meilleure façon de l’explorer est de se promener. Chaque coin ou allée apporte un assaut frais à vos sens et un sourire à votre visage. Vous trouverez ce qu’il y a de plus frais. Qu’il s’agisse de légumes, de fruits, de fruits de mer ou de viandes. De petits restaurants répartis dans le marché servent des plats locaux cuisinés rapidement et fraîchement devant vous.

Le marché est facilement accessible par un court trajet en taxi depuis la vieille ville.

Les meilleures choses à faire et à visiter à Carthagène

Carthagène est une ville pleine de surprises pour les nouveaux visiteurs. On y trouve des expériences gastronomiques exceptionnelles, des attractions uniques et des choses à faire de jour comme de nuit. Les places sont animées, les calèches participent à créer cet atmosphère. Par ailleurs les sites historiques, comme le Castillo San Felipe de Barajas et le Convento La Popa de la Galera, méritent une visite.

Au-delà de la vieille ville, Carthagène offre de nombreux endroits exceptionnels à visiter. On pense notamment au Barrio Getsemani. Lieu idéal si vous souhaitez vous éloigner de la scène touristique de la ville fortifiée et profiter d’une ambiance plus locale. Ici vous pourrez goûter à la cuisine de rue et assister aux spectacles du soir sur la Plaza de la Trinidad.

De nombreux voyageurs s’interrogent sur la sécurité de Carthagène. La ville fortifiée est considérée comme l’une des régions les plus sûres de Colombie. Il est donc peu probable que vous rencontriez des problèmes en vous promenant ici dans la journée ou même tard dans la soirée. Les rues sont détendues et la police surveille les activités dans cette partie de la ville.

Avec la crise lié au Covid_19, les horaires et les accès peuvent avoir changé.

La ville fortifiée est également l’endroit le plus populaire pour séjourner,. Vous pouvez trouver des hôtels de luxe incroyablement beaux dans cette zone de Carthagène comme des auberges de jeunesse.